Choisir un statut juridique


Tableau récapitulatif statut juridique entreprise

Passage obligé lors de la création d’entreprise, le choix de la forme juridique de sa future entreprise est primordial pour en assurer la pérennité. Capital, responsabilité des dirigeants, fiscalité…
Cabinet-Expertise-Comptable.com les a analysées pour vous.

Nous avons donc choisi de vous présenter les principaux statuts et régimes fiscaux et sociaux. Chacun possède des avantages et des inconvénients par rapport à votre projet.

Votre choix doit s’appuyer sur les trois critères suivants.

Entreprenez-vous seul ou à plusieurs ?Statut juridique

Si vous vous lancez seul, votre choix se limite à trois formules : El (entreprise individuelle), EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle). Si vous êtes plusieurs, trois options sont envisageables : SARL (société anonyme à responsabilité limitée), SAS (société par actions simplifiée) ou SA (société anonyme).

Avez-vous un patrimoine à protéger ?

Si c’est le cas, vous avez intérêt à choisir une forme qui vous permettra de séparer patrimoine personnel et biens professionnels. L’EI présente en effet l’inconvénient d’être moins protectrice puisque vous êtes responsables des dettes sur vos biens personnels, à moins que vous n’optiez pour l’ElRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), créée en janvier 2011.

Avez-vous besoin de capitaux extérieurs ?

Si oui, la SAS et la SA sont les formes les plus adaptées à l’entrée de partenaires.